Si l’on regarde tous les conseils qui existent sur la santé, la productivité et le développement personnel en général, on constate qu’il existe un nombre incalculable de méthodes pour vous permettre d’obtenir ce que vous cherchez.

Tant de possibilités, si bien qu’il est difficile quand on n’y connait rien, de savoir ce qui peut nous faire progresser ou pas, ce qui peut nous rendre a vie plus simple.

Mais alors, quelle est LA méthode miracle ? Quelle est celle qui vous correspond ?

Pour le savoir, pas 36 solutions, il faut essayer. Mesurer. Sélectionner. Et essayer encore.

Pourtant, au-delà de toutes les méthodes que vous pourrez trouver ici et là, il existe des principes universels communs à toutes ces méthodes.

Des principes de base, que vous pourrez appliquer à chaque situation et qui vous aideront à progresser.

Cette fiche est le résultat de mes recherches sur l’optimisation de ma santé et de mon environnement qui m’ont permis de traverser mes études de médecine aisément.

Elle permet de comprendre les concepts universels pour avancer vers vos objectifs sans forcément rentrer dans les détails mais vous donne des choses simples à appliquer au quotidien.

Ces principes sont applicables dans quasiment tous les aspects de votre vie : santé, finance, relations etc.

Je vous propose 5 principes universels importants à appliquer pour vivre une vie plus simple, plus saine et plus productive.

A vous ensuite de choisir (ou de concevoir), la méthode qui vous correspond !

Pour vous aider à retenir, voici un moyen mnémotechnique personnel (qui vaut ce qu’il vaut) : MEDIPar :

  • M pour Minimalisme
  • E pour Equilibre
  • D pour Dézoomer
  • I pour Intérêts composés
  • Par pour Pareto

1 – Principe de minimalisme

“Les plus belles choses dans la vie ne sont pas des choses.” John Ruskin

1.1 – Définition

Ce principe est assez simple à comprendre, c’est avoir besoin de moins pour faire mieux (ou aussi bien). C’est une application directe du principe de Pareto que nous verrons après pour lequel 20% des choses que nous possédons nous apportent 80% de satisfaction.

Donc que 80% de nos possessions ne sont pas réellement indispensables et peuvent être mises de côté pour se concentrer sur l’essentiel.

On peut aussi appeler ce principe, principe de simplicité volontaire.

1.2 – Exemples

  • En cuisine : avez-vous vraiment besoin de tous vos appareils ? Toutes ces casseroles qui trainent et qui ne servent qu’une fois par an. Ce pressoir à orange qui traine dans vos tiroirs.
  • Dans votre bibliothèque : avez-vous vraiment besoin de tous ces livres ? Des livres que l’on vous a offert et que vous n’avez jamais lu. Des livres que vous avez lus mais jamais fini. Des livres que vous ne lirez jamais.
  • Votre liste d’amis Facebook : est-ce que vous avez vraiment besoin de voir les publications des réseaux sociaux de gens que vous ne côtoyez pas vraiment ?
  • Regardez Keanu Reeves : cet acteur célèbre a la réputation d’être l’une des stars les plus humbles et modestes de Hollywood. On le voit souvent prendre le métro, faire les soldes, et vivre comme Monsieur et Madame tout le monde, et cela malgré sa richesse. Il pratique le minimalisme au quotidien et n’est pas du tout malheureux ! Leonardo Di Caprio, Julia Roberts, … beaucoup d’autres célébrités ont adopté un style de vie simple alors qu’elles pourraient tout avoir.

1.3 – Comment appliquer le principe de minimalisme ?

A – Posez-vous les questions suivantes

  • Est-ce que j’ai vraiment besoin de tout ça ?
  • Est-ce que je me sers beaucoup de cet objet-là ?
  • Qu’est-ce qu’il se passerait si je ne l’avais pas ?

B – Numérisez

On peut quasiment tout numériser, que ce soit de la musique, des livres ou des films. Numériser les choses que vous n’utilisez que très peu et ne gardez que vos objets favoris (livre de collection, Vinyle collector etc.)

C – Préférez augmenter vos expériences plutôt que vos possessions

Une fois que vous avez de quoi manger, boire, dormir, travailler et socialiser, tout le reste n’est que superflu et n’augmentera pas votre bonheur.

Recherchez plutôt les nouvelles expériences et les nouvelles rencontres qui sont plus enrichissantes sur le long terme.

less is more
Less is more – Le moins est le plus (devise du minimalisme)

2 – Principe d’équilibre

“Tous les excès se paient… chèrement. Equilibre et discipline personnels. Les deux éléments de base pour réussir dans la vie.” Thérèse Bayol

2.1 – Définition

Tout ce qui bouge et varie tend finalement vers un état d’équilibre.

C’est à dire que toute action négative a son contraire positif, que tout ce qui monte doit redescendre.

Pour se servir de ce principe, il suffit de compenser chaque excès (qu’il soit positif ou négatif), par un excès de puissance égale mais dans le sens inverse.

2.2 – Exemples

Si vous voulez perdre du poids et que vous faites un excès une fois en mangeant un gâteau, compensez ça par le fait de manger moins au prochain repas. La moyenne des calories sur votre journée sera moins impactée et cela aura moins de poids sur votre masse graisseuse.

Dans la gestion de votre budget, si vous achetez un produit qui vous tient à cœur et qui est cher, compensez cet achat en mettant plus d’argent de côté le mois prochain.

Dans les relations, il faut trouver un équilibre. L’excès de méchanceté vous catalogue comme un grand méchant, l’excès de gentillesse comme un “trop bon, trop con”.

2.3 – Comment appliquer le principe d’équilibre

A – Posez-vous les questions suivantes

  • Comment est-ce que je peux compenser mon excès pour faire une moyenne acceptable ?
  • Quel est l’équilibre à avoir entre … et … ?

B – Ne culpabilisez pas

Vous venez de craquer pour un gâteau alors que cela faisait 3 semaines que vous teniez bon sur ce nouveau régime ? Cela ne doit pas remettre en question tous vos efforts précédents !

Appliquez le principe d’équilibre et compensez avec le repas suivant en mangeant moins et mieux. Cela aura pour effet de faire une moyenne entre l’effet négatif que vous ne souhaitez pas et l’effet positif que vous faites pour contrebalancer.

equilibre
Principe d’équilibre – Balance

3 – Principe de dézoomer

“Plus on prend de la hauteur et plus on voit loin.” Proverbe chinois

3.1 – Définition

Parfois à force d’être concentré sur une seule et même tâche, on perd de vue l’objectif principal et on peut faire des erreurs.

Attaquez le problème par un autre point de vue et prendre du recul sur ce que l’on fait vous permet d’avoir une vision “grand angle” de la tâche à accomplir.

En gros, arrêtez de faire le focus sur un point précis et dézoomer votre vue pour prendre de la hauteur sur les choses et prendre de meilleurs décisions.

3.2 – Exemples

Vous connaissez cette sensation… Vous êtes en train de travailler depuis des jours et des jours à la résolution d’un problème que vous a donné votre boss. Vous avez tout essayé… cherché partout… mais vous ne trouvez pas la solution.

Vous avez l’impression d’être bloqué.

Un peu à bout, vous poussez tout votre travail dans un coin et vous sortez boire un café. Votre collègue passant par là et vous voyant un peu désespéré vous demande quel est le problème.

Pour faire simple et vite car vous ne voulez pas vous éterniser, vous expliquez rapidement à votre collègue ce dont il s’agit.

Et là votre collègue vous dit : et tu as essayé de faire ça ?

Et là tout s’éclaire. Comment est-ce que vous ne l’avez pas vu plus tôt ?

Il a suffi d’un vision neuve sur le problème pour que tout s’éclaire.

C’est exactement le principe de dézoomer. Voir les choses de plus haut et de façon plus détachée pour avoir une meilleure vue d’ensemble.

3.3 – Comment appliquer le principe de dézoomer

A – Posez-vous les questions suivantes

  • Quel était le problème à résoudre au départ ?
  • Est-ce que je réponds toujours à la question initiale ?
  • Est-ce que je suis hors sujet ?

B – Faites une pause

Le simple fait de faire une pause et de penser à autre chose vous permet de reprendre à zéro et de repartir sur de bonnes bases.

C – Faites-vous aider

Expliquer votre problème à quelqu’un d’autre. Parfois, attaquer avec un angle différent permet débloquer des situations.

D – Apprenez à synthétiser

Si vous deviez expliquer votre problème à un enfant de 6 ans, que lui diriez-vous ? Ou bien si vous ne pouviez expliquer votre problème qu’en 10 mots, que diriez-vous ?

dezoomer
Dézoomer comme avec un appareil photo

4 – Principe des intérêts composés

“L’intérêt composé est la huitième merveille du monde. Celui qui peut bien comprendre l’intérêt composé en bénéficie, celui qui ne le comprend pas… le paie”. Albert Einstein

4.1 – Définition

Cette notion est tirée du domaine de la finance. Les intérêts composés sont des intérêts capitalisés, c’est-à-dire qui se cumulent au fil des ans à partir d’un capital de départ.

Autrement dit, de petites actions répétées dans le même sens et au fil du temps conduisent à de grands résultats (un effet boule de neige).

4.2 – Exemples

Pour apprendre une nouvelle langue, commencez par de petites sessions d’apprentissage régulières pour vous créer une habitude d’apprentissage.

Vous êtes créateur de contenu ? Produisez régulièrement. Les gens qui vous suivent parleront de vous à des gens qui parleront de vous etc.

Lorsque vous investissez, vous obtenez un certain rendement. Si ce rendement est de 10%, cela veut dire que chaque année, votre argent vaut 10 % de plus. Si vous commencez avec 100 euros, au bout d’un an, ce sera 110 euros. La deuxième année, votre rendement est de 10 % supérieur à 110 euros, – et votre argent vaut 121 euros. Et cela continue pendant des années (et non pas 100€ + 10€ chaque année).

Warren Buffet, qui est considéré comme l’un des plus grands investisseurs de tous les temps a bâti sa fortune (qui s’élève à plusieurs milliards de dollars) sur le principe des intérêts composés.

Quand on lui demande quels sont ses secrets il répond : “ma richesse vient essentiellement de la combinaison de trois choses : vivre en Amérique, la chance et les intérêts composés”.

4.3 – Comment appliquer le principe des intérêts composés

A – Posez-vous les questions suivantes

  • Qu’est-ce qu’il faudrait que je fasse un peu tous les jours pour me rapprocher de mon objectif ?
  • Quelle habitude mettre en place pour atteindre mon objectif ?

B – Commencez petit

Rien ne sert de savoir courir avant de savoir marcher. Commencez vos efforts de répétition régulier avec de petits efforts. Par exemple, mettez en place un virement automatique mensuel de 50€ par mois sur un livret A.

C’est peu et cela ne rapportera presque rien mais vous aurez pris une bonne habitude que vous pourrez appliquer dans d’autres domaines par la suite.

C – Mettez-vous un rappel

Pour appliquer quelque chose régulièrement, il vous faut créer une habitude et la meilleure manière de lancer une habitude c’est de demander à quelqu’un de vous la rappeler tous les jours.

Heureusement, de nos jours, nos smartphones peuvent tout à fait remplir cette fonction. Programmez votre habitude dans votre agenda et répétez-la tous les jours pour vous y faire penser.

interets composes
Principe des intérêts composés

5 – Principe de Pareto

“La chose la plus difficile est de n’attribuer aucune importance aux choses qui n’ont aucune importance”. Charles de Gaulle.

5.1 – Définition

La loi de Pareto (du nom de M. Pareto, économiste du XIXè siècle) ou loi du 80/20 correspond au fait que 80% de nos résultats sont déterminés par 20% de nos actions.

En d’autres termes, que parmi toutes les choses que nous faisons, certaines sont essentielles et d’autres secondaires. Appliquer le principe de Pareto, c’est distinguer l’important du superflu.

5.2 – Exemples

  • Propriété foncière : 80 % des terrains sont détenus par 20 % de la population (remarqué par Pareto à propos de l’Italie)
  • Impôts : les 20 % les plus fortunés paient 80 % des taxes (remarqué aux Etats-Unis en 2000, 2006 et 2018)
  • Gestion client : 80 % du chiffre d’affaires est réalisé par 20 % des clients
  • Services : 80 % des réclamations proviennent de 20 % des clients
  • Logiciel : 20 % du code contient 80 % des erreurs (d’après Lowell Arthur) ; 20 % du code requiert 80 % de l’effort de programmation
  • Contrôle de gestion : 80 % des coûts proviennent de 20 % de l’activité
  • Accidents du travail et assurances : 20 % des risques causent 80 % des accidents
  • Santé : 20 % des patients accaparent 80 % des ressources médicales (remarqué aux Etats-Unis)
  • Délinquance et criminalité : 80 % des crimes sont commis par 20 % des criminels (Dunedin Longitudinal Study)
  • Communications : 80 % des appels concernent 20 % des contacts connus

5.3 – Comment appliquer le principe de Pareto

A – Posez-vous les questions suivantes

Si je ne devais travailler que 2h pour faire mon travail de la journée, qu’est-ce que je devrais faire ?

B – Mesurez, analysez, triez… et mesurez encore !

Pour savoir ce qui marche, pas de secrets. Il faut essayer (mesurez), prendre des notes, regarder ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas (analysez), et ne gardez que ce qui fonctionne (triez). Puis recommencez.

principe de pareto
Principe de Pareto

Pour aller plus loin

Mettez en pratique au moins 1 principe dès la fin de la lecture. Prenez 10 minutes pour faire le point et vous posez les questions vues plus haut.

Qu’attendez-vous ? 😉

Si ce guide vous a plu, vous pouvez me retrouver sur le blog toubibkei.com où je publie régulièrement des articles sur les outils et les stratégies pour vivre une vie simple, saine et productive.

Vous pouvez aussi me retrouver sur les réseaux sociaux

Pour en savoir plus sur moi et sur ce qui me motive, visitez ma page à propos

A très bientôt !

Julien Welmant, alias Toubib Kei

Partage l'article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

A PROPOS DE L'AUTEUR

Julien Welmant

ToubibKei sur la toile, Docteur Geek dans la vraie vie. J'aime explorer les outils et les stratégies pour vivre mieux et plus longtemps.

Vous voulez plus d'articles ?

Jetez un coup d'œil à ceux là

Laisser un commentaire

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}